Georges Bernanosbernanos

« L’enfer, c’est de ne plus aimer »

Biographie :

Georges Bernanos est un écrivain français, né le 20 février 1888 dans le 9e arrondissement de Paris et mort le 5 juillet 1948 à Neuilly-sur-Seine à l’âge de 60 ans. Georges Bernanos passe sa jeunesse en Artois et cette région du Nord constituera le décor de la plupart de ses romans. Il participe à la Première Guerre mondiale et est plusieurs fois blessé, puis il mène une vie matérielle difficile et instable en s’essayant à la littérature. Il obtient le succès avec ses romans Sous le soleil de Satan en 1926 et Journal d’un curé de campagne en 1936. Dans ses œuvres, Georges Bernanos explore le combat spirituel du Bien et du Mal, en particulier à travers le personnage du prêtre catholique tendu vers le salut de l’âme de ses paroissiens perdus comme Mouchette.

Principaux ouvrages :

  • La Grande Peur des bien-pensants, Grasset
  • Les Grands Cimetières sous la lune, Le Castor Astral
  • Sous le soleil de Satan
  • Journal d’un curé de campagne
  • La France contre les robots, Le Castor Astral
  • Français, si vous saviez… (Recueil d’articles écrits entre 1945 et 1948), Gallimard
  • Les Enfants humiliés, Gallimard